Les Rotary clubs du monde entier se mobilisent au niveau local pour soutenir l’introduction et l’administration des vaccins contre le COVID-19. Les dirigeants du Rotary invitent ainsi les membres à prendre contact avec leurs agences de santé locales pour déterminer comment le Rotary peut soutenir les efforts de vaccination contre le COVID-19.

Le Rotary possède des décennies d’expérience dans la distribution des vaccins contre la polio ainsi que dans la promotion de leur efficacité, ce qui est une raison essentielle pour laquelle la polio est sur le point d’être éradiquée. C’est cette expertise, ainsi que les partenariats stratégiques et l’innovation, que les membres du Rotary peuvent mettre à profit pour protéger les communautés contre le COVID-19.

Du soutien pour les personnels de santé

Le président du Rotary International, Holger Knaack, et le président de la Fondation Rotary K.R. « Ravi » Ravindran ont appelé les membres du Rotary à passer à l’action à plusieurs niveaux. Les Rotariens en Caroline du Nord, aux États-Unis, se sont donc rapidement organisés pour offrir leur aide aux responsables de la santé. Les dirigeants de district ont ainsi contacté le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux de l’État afin d’élaborer une stratégie de soutien.

Les six gouverneurs de district en Caroline du Nord se sont joints au département de la santé pour organiser un webinaire, ouvert aux plus de 12 200 membres du Rotary de l’État, afin de proposer des informations sur les vaccins disponibles contre le COVID-19 et leur distribution, et de répondre aux questions afin qu’ils puissent servir de modèles et inspirer confiance dans les vaccins dans leur communauté.

« Les Rotariens sont des leaders dont on attend des conseils, et plus il y a d’informations et de possibilités de partager des idées avec les responsables de la santé, mieux c’est », affirme Dawn Rochelle, gouverneure du district 7730.

Les membres se sont portés volontaires sur les sites de vaccination locaux dans tout l’État pour aider les responsables de la santé avec la logistique, notamment la saisie des données, l’orientation des patients et les inscriptions. Les membres fournissent également de la nourriture et des boissons aux personnels de santé et aux bénévoles. En outre, les districts ont fourni au département de la santé de l’État un document comprenant un contact rotarien pour chacun des 100 comtés de Caroline du Nord.

Nancy Barbee, ancienne gouverneure du même district, et Dawn ont fait du bénévolat ensemble lors de Journées nationales de vaccination en Inde. Ce sont ces expériences de vaccination de masse contre la polio qui les ont aidées à identifier les besoins spécifiques pour que les membres puissent contribuer à soutenir les vaccinations contre le COVID-19.

« L’initiative d’éradication de la polio fournit un modèle qui propose une stratégie efficace dans n’importe quelle communauté », explique Mme Rochelle, qui a participé à deux campagnes de vaccination contre la polio en Inde. « Les gouvernements prennent l’initiative des vaccinations là-bas, comme ici aux États-Unis, mais ce qui est essentiel pour leur succès, c’est le soutien supplémentaire apporté par les Rotariens. Nous sommes ici pour soutenir les personnels en première ligne avec tout ce dont ils ont besoin. C’est incroyable de voir la réaction des Rotariens de Caroline du Nord. »

Une nouvelle task force conjointe sur le COVID-19 pour guider les clubs

Lors d’une réunion conjointe en décembre, les administrateurs du Rotary et de la Fondation ont créé une task force qui mettra en œuvre un plan visant à guider les efforts de distribution du vaccin et à encourager la vaccination. Ce nouveau groupe publiera aussi des informations sur la promotion de l’acceptation du vaccin et encouragera les mesures visant à arrêter la propagation de la maladie, tels que la distanciation physique, le port de masques et le lavage fréquent des mains.

Dans une lettre commune aux dirigeants de district, Holger Knaack et Ravi Ravindran ont déclaré que les membres savaient passer aux actes quand l’aide est nécessaire. « Grâce aux centaines de subventions mondiales et d’actions, les membres ont démontré ce que nous pouvons accomplir pour sensibiliser les gens, distribuer des équipements de protection individuelle essentiels et soutenir les personnels de santé en première ligne », ont-ils déclaré dans la lettre.

Les deux dirigeants rotariens ont attiré l’attention sur l’importance d’un appel à l’action spécifique : la lutte contre le sentiment anti-vaccination. « Aidez-nous à lutter contre le sentiment anti-vaccination et la désinformation. Nos efforts de sensibilisation seront essentiels — nous devons communiquer sur la valeur des vaccins pour sauver des vies », ont-ils insisté.

Les clubs peuvent également se mobiliser autour de l’introduction et de la distribution du vaccin contre le COVID-19 au niveau local, notamment par des efforts pédagogiques, en assurant une distribution équitable du vaccin, en contribuant à stopper la propagation de la maladie et en aidant les autorités sanitaires locales à se préparer aux vaccinations de masse.

L’infrastructure créée par le Rotary et ses partenaires de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (IMEP) soutient déjà les efforts de lutte contre le COVID-19. L’IMEP a récemment annoncé qu’elle était prête à soutenir le déploiement des vaccins contre le COVID-19.